9 °C Le Vésinet, FR

Les traditions de Pâques dans nos villes jumelles : FELICES PASCUAS

Les fêtes de Pâques en Espagne sont probablement l’événement le plus grand et le plus important de l’année, elles sont célébrées de manière traditionnelle et religieuse. C’est une grande occasion annuelle qui témoigne du riche patrimoine et de la culture des différentes régions.

Connue sous le nom de « Semana Santa » en espagnol, c’est l’occasion pour les Espagnols de faire la fête. Les célébrations commencent par le « Domingo de Ramos », ou dimanche des Rameaux, et se terminent par le « Lunes de Pascua », ou Lundi de Pâques. Pâques est considéré comme une fête religieuse par le peuple d’Espagne, qui commémore la résurrection de Jésus à grands coups de fanfare et dans la gaieté la plus contagieuse. Des milliers de personnes viennent à Madrid pour Pâques pour ne rien rater des processions qui se passent dans les rues de la ville. Le son des trompettes et des tambours, les costumes colorés des frères, et la ferveur des gens présents sont les principaux signes d’identité de la Semaine Sainte.

Corpus Christi est le premier rituel pratiqué en Espagne à Pâques. Dans ce rituel, les rues se présentent comme la scène où va se jouer et s’afficher la passion religieuse et la dévotion. Les gens, habillés comme les membres des anciennes confréries, descendent dans la rue et traversent diverses villes.

La Patum” est un rituel traditionnel de Pâques qui peut inclure une procession de géants, de monstres et de créatures diaboliques.

Les “Poupées Judas” sont des poupées faites de paille et parfois ressemblant à des personnages célèbres, pour être brûlées dans les rues.

 

Mis à part la fête religieuse, en Espagne, Pâques est également l’occasion de passer un moment agréable en famille ou avec les amis proches.

Après quarante jours de carême, Pâques donne l’occasion – ou le prétexte – de céder à des petits péchés gourmands !

Ce jour-là, un festin somptueux est préparé dans chaque foyer avec des plats spéciaux comme « La Mona » ou œuf de Pâques, de la saucisse de porc et carottes, de la crème de noisettes avec des raviolis de faisan, des truffes et du pain de Pâques italien.

Voici les 9 pâtisseries et desserts espagnols traditionnels en tête de liste à Pâques pour vous mettre l’eau à la bouche :

1- De tous les plats de la « Semana Santa » en Espagne, les« torrijas » (« pain perdu » en français) sont probablement les plus populaires. Elles se composent de tranches de pain trempées dans du lait, enrobées d’œuf, frites à l’huile d’olive et servies avec une couche de sucre ou de cannelle.

2- Les « roscos », ou « rosquillas », sont un peu comme des beignets frits à l’huile, et chaque région d’Espagne a sa propre version. Ils peuvent être remplis de toute sorte d’ingrédients, de crème ou de liqueur anisée par exemple, et peuvent être croquants ou moelleux.

3- Connu sous le nom de « panquemao » (« pain brûlé »), cet aliment traditionnel de Pâques valencien ne semble pas très appétissant au début, mais une fois que vous goûtez ce gâteau sucré, vous ne pourrez plus vous en passer.

4- Les « buñuelos » sont des boulettes de pâte sucrée, que l’on mange plusieurs fois par an en Espagne, bien qu’elles soient plus traditionnelles à Pâques et à Halloween. Les plus savoureux sont fourrés à la crème et la meilleure façon de les manger est avec une tasse de chocolat chaud. Il existe même une version salée très savoureuse à base de morue, typique à cette période de l’année.

5- Ces pâtisseries sont typiques en Andalousie à Pâques. Elles ont la forme de carrés repliés et contiennent souvent du sherry et de l’anis pour une saveur forte et alcoolisée. Traditionnellement, dans les petits villages andalous, toute la population de la ville se réunissait et travaillait en équipe pour créer des « pestiños », une tradition culinaire de Pâques qui reflète véritablement l’esprit de communauté.

6- Les « gañotes de Ubrique »étranges et drôles, sont encore une autre tradition culinaire de Pâques en Espagne. Également d’origine andalouse, et plus précisément de la province de Cadix, elles sont en forme de tire-bouchon et sont succulemment sucrées à l’intérieur. La ville d’Ubrique organise même son propre concours de « gañote » en l’honneur de cette recette traditionnelle locale.

7- La Mona de Pascua est le gâteau de Pâques traditionnel. À l’origine assez spartiate, cette brioche dorée a évolué au fil du temps. La tradition veut qu’au 18ème siècle, la « Mona de Pascua » représentait le cadeau d’un parrain pour son filleul lors du lundi de Pâques. Le nombre d’œufs sur le dessert dépendait de l’âge de l’enfant et la tradition était réalisée jusqu’à 12 ans.

8- Borrachuelo malagueño : le nom de cette pâtisserie vient du mot espagnol « borracho » (« en état d’ébriété »), car elles sont trempées dans le vin avant d’être frites dans l’huile et dotées d’une généreuse enveloppe de sucre. Elles sont typiques de Malaga.

9- Oeufs de Pâques : bien que de nombreux autres aliments de Pâques puissent être très différents en Espagne, nous avons un point commun : les œufs de Pâques en chocolat. Connus en espagnol sous le nom de « huevos de Pascua » ou « huevos de chocolate », ils sont offerts aux enfants en cadeau de Pâques et ont souvent un petit cadeau à l’intérieur.