27 °C Le Vésinet, FR

Témoignage de Manon B.

Stage à Worcester du 30 juin au 18 juillet 2014

Extraits du Rapport de stage rédigé par Manon B., 16 ans, élève de 2nde à l’Institut Notre Dame, St-Germain-en-Laye

« J’ai effectué mon stage dans un café nommé « Cloisters Cafe », situé dans la cathédrale de Worcester, au 8 College Yard, en plein centre-ville, à côté de nombreux commerces et magasins touristiques.

C’est une petite entreprise composée de 4 personnes travaillant à temps plein, mais la particularité de ce café, c’est que la majorité du personnel est bénévole ; certains font cela à mi-temps, d’autres une fois par semaine, et une étudiante pendant ses vacances scolaires. Sachant que ce sont des personnes qui se sont portées volontaires, l’ambiance du café est très agréable : les employés sont contents de venir travailler, motivés et très souriants. Grâce à ces nombreux bénévoles répartis pendant toute la semaine, le café arrive à ouvrir tous les jours.

Le café est ouvert depuis 1956 et a changé de nombreuses fois de manageurs. Au début il était destiné aux personnes pauvres ne pouvant se restaurer dans des endroits classiques ; ils venaient ici pour trouver de la nourriture, de la chaleur et de la convivialité, pour avoir un meilleur quotidien et se changer les idées. La nourriture leur était fournie gratuitement par des aides, par des personnes de la ville ou des personnes qui s’occupaient de l’église. Au fil du temps ce café est devenu payant et rentable pour les propriétaires ; cependant ce café reste tout de même un endroit pour les personnes ne pouvant pas aller dans un endroit classique, au vu des prix et des produits.

J’ai trouvé ce stage grâce au Comité de jumelage du Vésinet, mais aussi grâce à Monsieur Robert Loveless qui m’a très gentiment accueillie chez lui et qui fait partie des guides de la cathédrale. Il est donc ami avec la manageuse et lui a demandé de bien vouloir me prendre pour mon stage ; elle a tout de suite accepté.

J’ai travaillé du lundi 30 juin au vendredi 18 juillet avec le samedi et le dimanche comme jours de repos. Le matin je commençais à 10 heures et je finissais à 16 h 30. Durant ces deux semaines, j’ai effectué de nombreuses tâches.
[De jour en jour j’ai eu davantage de responsabilités. Par exemple,] le troisième jour, je suis allée aider les serveuses car il y avait un grand banquet dont le café était responsable. Nous avons mis en place les tables, le couvert, les différents aliments, la préparation des cafés, des thés, et de toute la salle. Ensuite, quand les invités sont arrivés, j’ai dû servir les boissons, la nourriture et parler avec eux. Le plus long a été de tout ranger et tout nettoyer.
Les jours suivants, l’équipe m’a donné plus de responsabilités. Je devais servir les clients, faire du café et du thé, mais je continuais tout de même à nettoyer la vaisselle.
[…] Le mercredi suivant, j’ai aidé à préparer un nouveau banquet, toujours dans la joie et la bonne humeur. J’ai fait la découverte d’un chef qui travaillait pour la cathédrale. Avec lui, nous avons tout rangé, lavé, et réfléchi à des recettes pour ne pas gâcher tous les restes du banquet.
Le jeudi, j’ai pu prendre les commandes des clients, m’occuper de ces personnes du début à la fin : les installer à leur table, leur apporter leurs plats et leurs boissons. Cette nouvelle tâche me montrait encore une fois que le staff me faisait confiance.

Pour le dernier jour, j’ai pris les commandes des clients, fait du thé et du café, mais surtout j’ai eu la chance de pouvoir apprendre à me servir de la caisse et de pouvoir m’en occuper. Il fallait que je fasse attention parce que ce n’était pas des euros mais des livres.

Ce stage m’a fait réaliser la difficulté d’un travail ouvrier qui est épuisant, pénible, et pas très enrichissant intellectuellement. Par contre ce stage m’a beaucoup apporté sur la langue anglaise, grâce aux volontaires qui ont fait des efforts pour me parler et m’apprendre de nombreux mots.
Ce stage m’a vraiment enrichie au point de vue social et de la communication. Les personnes que j’ai rencontrées étaient vraiment représentatives de l’Angleterre, très accueillantes, heureuses, toujours souriantes, optimistes et d’une simplicité surprenante. J’ai apprécié également cette formation car je me sentais utile, à ma place, j’avais l’impression d’apprendre des choses, et qu’ils étaient vraiment reconnaissants de mon travail et de mon aide.
Je me suis aussi rendue compte qu’avoir une société demande beaucoup d’implication personnelle, du temps, de la rigueur pour l’organisation, par exemple au niveau de la commande des produits, du management, surtout quand une partie du personnel est bénévole.

Ce stage m’a également apporté de nouvelles connaissances pour gérer un café, une société, au niveau du personnel, des horaires, de l’organisation. J’ai également pris conscience qu’il y avait beaucoup de contraintes, avec les aspects réglementaires au niveau des matériaux et des normes d’hygiène. […] Grâce à ce stage j’ai évolué dans ma réflexion professionnelle. Je me suis rendue compte qu’aider les êtres humains et essayer de trouver des solutions à leurs problèmes était important pour moi. Au contraire je ne voudrais pas faire un métier manuel répétitif et fastidieux, par exemple dans une usine, ou être hôtesse de caisse.
Je suis vraiment heureuse d’avoir fait ce stage, je n’en retiens que du positif pour mon orientation, et mon niveau d’anglais. Je suis aussi heureuse d’avoir rencontré les personnes du stage et Monsieur Loveless, qui m’ont toujours accueillie avec le sourire et la main sur le coeur. »

Manon B.